Voyage

Entretien avec Andy Steves : les essentiels à avoir dans son sac à dos, des astuces et les meilleures destinations européennes

Entretien avec Andy Steves : les essentiels à avoir dans son sac à dos, des astuces et les meilleures destinations européennes

Afin de rendre la vie des voyageurs en bus plus facile, nous avons décidé de contacter des globe-trotteurs du monde entier qui ont un certain bagage dans le domaine. La dernière fois, nous avons contacté La Carmina – présentatrice TV, blogueuse mode et journaliste spécialisée dans les voyages. Aujourd’hui, nous sommes heureux d’accueillir Andy Steves, président et directeur général de Weekend Student Adventures.

Lorsqu’il était jeune, Andy Steves explorait le monde à travers les aventures de son père, le fameux gourou des voyages Rick Steves. Depuis ce temps-là, Andy a passé son temps à étudier à l’étranger et à voyager un peu partout en Europe. Contaminé par le virus du voyage qui avait déjà touché son père, il a cherché à se construire son propre nom en créant son entreprise spécialisée dans les voyages.
C’est avec beaucoup de passion, d’ingéniosité et de nombreuses expériences qu’il a lancé son initiative Weekend Student Adventures – une compagnie qui s’adresse aux étudiants et aux globe-trotteurs avec un budget qui veulent voyager en Europe.

Andy and Rick Steves
Andy Steves et son père, Rick Steves

1. Vous avez beaucoup voyagé avec votre mère et votre soeur pour rendre visite à votre père à l’étranger. Comment avez-vous vécu le fait d’avoir vécu loin de votre père alors que vous étiez enfant ?

Lorsque vous êtes enfant, vous acceptez n’importe quelle situation, celle-ci vous semble normale. Je n’ai jamais vu la situation avec mon père comme quelque chose que je devais “endurer”. Mais je me souviens que c’était un challenge pour ma mère, qui se retrouvait à être comme une “mère célibataire”, à devoir nous élever ma soeur et moi avec mon père loin de nous. La chose que je devais gérer c’était plutôt lorsque l’on voyageait en famille en Europe avec mon père….ce n’était pas vraiment des vacances, c’était juste le travail, tout le temps.

2. Vous avez dit, lorsque vous étiez jeune, qu’un bon moment pour vous ce n’était pas forcément ce que votre famille pensait, vous préfériez avoir votre hamburger et vos frites au lieu de faire des activités touristiques. Quel type d’activités recommanderiez-vous aux étudiants qui veulent s’ouvrir l’esprit et découvrir le monde sans forcément dépenser tout leur budget ?

C’est vrai, et en tant que jeune qui voyage en Europe, tout est tellement différent, même la nourriture.
Et même si je ne suis pas un expert en gastronomie, loin de là, j’ai toujours su apprécier un bon burger/frites !
Maintenant que je suis plus âgé, j’ai compris la valeur du voyage et comment cela change tout, dans tous les domaines. Et je dois dire que la gastronomie est le domaine où j’ai vu le plus de changements. Trouvez les coins cachés où les locaux habitent, et observez tranquillement. Repérez les restaurants bondés et regardez ce qu’il y a dans leurs assiettes et essayez d’y goûter. Ce n’est pas sorcier, cela demande juste un peu de créativité et de ténacité.

Love Lock Bridge, Krakow, Poland
Le “Love Lock Bridge” à Cracovie, en Pologne.

3. Vos goûts en matière de gastronomie ont dû s’élargir depuis le temps. Quel type de cuisine européenne est votre préféré ? Quel est le plat le plus exceptionnel que vous ayez jamais mangé ?

Pour moi, tout se résume aux tapas en Espagne. Ceux de Madrid et de Barcelone sont exceptionnels ! Les tapas catalans sont principalement composés de fruits de mer alors qu’à Madrid, ils sont faits avec du jamón et de fromage manchego, et je les adore ! Quand on parle de nourriture, je pense tout de suite à l’Espagne.

Le meilleur plat que j’ai jamais mangé était déjà bien au-dessus de mon budget mais il en valait vraiment la peine et je ne risque pas de l’oublier : c’était chez Il Gabriello, à Rome, juste au coin de la Place d’Espagne. Le patron, Claudio, vous accueille dans son restaurant méditerranéen qui en fait ressemble plus à une galerie d’art. Et bien sûr, vous avez droit à un apéritif, des fruits de mer, des pâtes, des desserts et du vin. Après ce repas gargantuesque avec ma famille, j’ai dû déboutonner ma veste…j’avais trop mangé !

4. Depuis votre plus tendre enfance jusqu’à maintenant, vos voyages vous ont emmené aux quatres coins de l’Europe. Quelles sont vos 3 destinations européennes préférées et qu’est-ce qui les rend si spéciales ?

C’est une question que l’on me pose souvent et je n’ai toujours pas trouvé la réponse parfaite. Si on parle des meilleurs endroits, cela dépend du voyageur évidemment. Tout dépend de ce que vous préférez. Pour moi, cela dépend de mon humeur et de ce que j’ai hâte de découvrir.

Budapest possède des stations thermales et des sources d’eau chaude extraordinaires que j’ai eu la chance de tester lorsque je suis allé là-bas. J’ai hâte d’y retourner, aussi à ces boîtes de nuit qui ont été transformées après des thermes du 19e siècle. Cracovie est l’endroit où la vie “de nuit” est la meilleure et la moins chère d’Europe. J’adore car la vieille ville est tellement petite mais vous y trouvez tellement d’options pour passer du bon temps. J’adore Madrid aussi pour les sorties et pour la nourriture. Londres est souvent sous-estimé et c’est dommage car je trouve toujours quelque chose de nouveau qui me fait vibrer, et ce, à chacune de mes visites. Et enfin, je dirais Dublin, car c’est vraiment là-bas que je me sens comme à la maison. Les gens sont tellement gentils et la bière est tellement bonne. Je crois que ça fait plus de 3 destinations…

Catalan Castellers in front of the Sagrada Familia, Barcelona, Spain
Les “castells” catalans devant la Sagrada Familia à Barcelone, en Espagne

5. Quels autres pays aimeriez-vous visiter – où vous n’êtes pas encore allé – et quelle est la première chose que vous feriez en arrivant ?

Je prépare un voyage en Asie du sud-est avec ma soeur cet été. Dans un mois, nous serons au Vietnam, en Thaïlande et dans les Philippines. Ce sera notre première fois en Asie pour tous les deux et je peux vous dire qu’on a vraiment hâte ! Je n’ai pas encore eu le temps de vraiment faire de recherches pour ce voyage. J’ai vraiment hâte de goûter à la nourriture thaïlandaise. Plus c’est épicé, mieux c’est ! Je suis persuadé n’avoir jamais eu affaire à autant d’épices dans ma vie…

6. Quels sont les essentiels que vous emportez toujours avec vous lorsque vous voyagez ?

De mon point de vue, je dois toujours avoir ces choses-là pour être heureux : 3 t-shirts, 2 chemises, un t-shirt à manches longues, 3 pantalons, un short, une veste légère, une veste plus chaude, un imperméable, des vêtements de course, assez de sous-vêtements et de chaussettes pour au minimum une semaine, des produits de beauté, des chaussures confortables et des chaussures pour courir.
Côté technologie, j’ai toujours mon iPhone avec moi que je mets en mode avion pour utiliser seulement le wifi, un téléphone jetable pour les appels locaux, mon ordinateur pour travailler et des écouteurs pour parer aux bruits extérieurs.

Fisherman's Bastion, Budapest, Hungary
La Bastion des pêcheurs à Budapest, Hongrie

7. Quels sont les facteurs qui vont ont poussé à démarrer votre propre entreprise de voyage ?

Je n’ai jamais vraiment eu l’intention de me lancer dans le tourisme. Je voulais essayer des choses différentes avant de démarrer ma propre entreprise, le tourisme était la seule chose que je connaissais. Je ne pouvais pas ignorer toute l’expertise et les contacts que j’avais eu lorsque j’avais travaillé en tant qu’assistant guide dans la compagnie de mon père il y a 2 ans de cela, ni les années passées à étudier à l’étranger et les services que je peux offrir désormais avec ma compagnie.
Tout cela combiné avec la situation économique et le marché du travail en ce moment, je me suis dit que je n’avais pas grand-chose à perdre. Lorsque j’ai pesé le pour et le contre, j’ai vu cela comme une véritable opportunité d’utiliser ma passion pour le travail et de faire quelque chose où j’avais une certaine expertise.

8. Quelle est l’option la plus populaire offerte aux voyageurs par votre compagnie et quelle est votre préférée ?

Somme toute, Paris est la destination préférée. C’est celle qui nous donne le plus de travail et notre guide local là-bas, Kevin, fait un travail remarquable ! Les gens l’adorent. Le petit + de notre tour c’est de naviguer à travers toute la ville, les endroits typiques où manger et pouvoir éviter la queue lorsque vous visitez la Tour Eiffel et le Musée du Louvre.

Quant à moi, j’adore fêter la Saint-Patrick à a href= »https://www.busbud.com/en/buses-to/Dublin,Leinster,Ireland » target= »_blank »>Dublin. On propose le weekend depuis maintenant 5 ans et on a déjà eu des groupes de 97 personnes qui avaient réservé pour ce weekend de célébration !

J’aime vraiment partager avec les étudiants ce que je connais de la culture irlandaise et montrer que l’Irlande ne se résume pas juste aux Leprechauns et à la bière Guinness. Je les emmène dans des spectacles de danse traditionnelle irlandaise, en balade le long de la côte en dehors du Dublin, visiter la maison Guinness bien sûr, dormir dans un hostel et aller voir une messe avec le président et l’archevêque d’Irlande. C’est un weekend plutôt intense, avec beaucoup de choses à faire et à voir, mais c’est ce qui en fait un weekend inoubliable !

Dublin, Ireland
La St Patrick à Dublin, en Irlande

9. Chez Busbud, on met un point d’honneur à rendre la réservation de billets de bus plus facile pour les voyageurs autour du monde afin qu’ils puissent préparer leur itinéraire sereinement.
Que pensez-vous de cette mission et est-ce que vous diriez que cela est bénéfique pour la communauté des globe-trotteurs ?

On encourage tout le temps les voyageurs à opter la meilleure solution, celle qui fonctionnera le mieux pour eux. Il y a tellement d’options de nos jours et je trouve cela très utile d’avoir un service qui aide les voyageurs à se décider sur le meilleur moyen de transport terrestre.

10. Enfin, avez-vous une anecdote à nous faire partager ?

Je voyageais entre Cracovie et Budapest et dans le bus où j’étais, il y avait une hôtesse qui venait nous offrir des snacks et des boissons assez régulièrement. C’était plutôt sympa et du coup maintenant, j’attends avec impatience la prochaine fois où je monterai dans un bus !

Merci Andy !

Berlin, Germany
Photo de groupe à Berlin, en Allemagne

Allez jeter un coup d’oeil au site Weekend Student Adventure et suivez Andy sur Twitter pour en apprendre davantage sur lui et sur sa compagnie.

Photo gracieusement offerte par Weekend Student Adventures