Voyage

24 récits de voyages en bus de nos blogueurs préféré

24 récits de voyages en bus de nos blogueurs préféré

Vous avez une anecdote de voyage en bus à nous faire partager ? Écrivez à alain@busbud.com, on veut tout savoir !

Au fil des années, nous avons rencontré et interviewé de nombreux blogueurs et globe-trotteurs venus du monde entier. Chacun voyage pour des raisons qui lui sont propres mais une chose les réunit cependant : ils pensent tous que voyager offre une meilleure perspective de la vie et des gens qui nous entourent et que cela permettrait de devenir une “meilleure” personne.

Les blogueurs qui suivent ont pris le temps de répondre à quelques-unes de nos questions à propos de leurs expériences de voyage. Ils ont chacun des histoires intéressantes à nous raconter. Les voici !

andrewevans

Le nomade digital de National Geographic:Andrew Evans nous fait part ager son incroyable aventure entre Washington, D.C et l’Antarctique, longue de 16 00 km.

“ Je crois que j’ai vu le meilleur comme le pire. Je suis monté dans des bus avec des poulets, je veux dire, il y avait vraiment des poulets, assis, à mes pieds. Et puis, j’ai voyagé en première classe aussi.
J’avais mon propre écran plat et je regardais tous les films que je voulais. La compagnie américaine Greyhound, c’est un peu l’entre-deux. Il y a eu des bus où j’avais parfois trop chaud, ou alors trop froid, où le voyage était très pénible ou au contraire très confortable, j’y dormais même toute la nuit. Ce que je préfère, c’est vraiment la diversité. À chaque fois que je montais dans un bus, je savais qu’une nouvelle aventure m’attendait.”

Vous pouvez suivre Andrew sur National Geographic et Twitter.

 

stephanieyoder

Twenty-Something Travel : Rédactrice professionnelle et voyageuse aguerrie, Stéphanie Yoder, âgée d’une vingtaine d’années, nous fait partager sa vision de la vie.

“J’ai fait de nombreux voyages en bus. Celui qui me vient à l’esprit en premier, c’est ce bus de nuit que j’ai pris entre le Vietnam et le Laos. C’était vraiment très louche mais je n’ai pas eu d’autre choix que de le prendre, c’était le seul moyen de me rendre là où je voulais aller.
Dans le bus, il y avait 5 Vietnamiens ; ils faisaient partie de l’équipe du bus. Ils étaient plutôt costauds et étaient en train de magouiller quelque chose. Ils faisaient des arrêts avec le bus en pleine nuit, déplaçaient des choses…lorsque l’on est descendus pour faire une pause, j’ai jeté un coup d’œil à leur chargement et il s’avérait que ce qu’ils cachaient, c’était en réalité de grosses palettes remplies de bouteilles de 2L de Coca-Cola !”

Retrouvez Stéphanie sur son blog, Facebook et Twitter.

 .

jodi ettenberg

Legal Nomads: Jodi Ettenberg partage ses voyages, ses photographies et se fait des amis aux quatre coins de la planète. Oh, et elle vous parle de gastronomie aussi !

“L’un de mes souvenirs préférés – mais aussi l’un des plus absurdes – c’était lors d’un voyage de 30h entre Flores et Lombok. J’étais assise sur le toit d’un mini-van, avec une chèvre sur mes genoux. Quelqu’un est venu sur le toit pour récupérer mon billet et je n’ai pas pu m’empêcher de rire – imaginez-moi, une main sur la barre du toit et l’autre tenant la chèvre sur mes genoux…comment voulez-vous que je lui donne mon billet ? Pour ça, il fallait s’arrêter…”

Suivez Jodi via son blog, Facebook, Twitter et Instagram.

 

michaelglass

Backpacker Travel : Michael Glass nous donnes des conseils pour voyager plus malin et sur comment il crée des ressources pour les routards du monde entier.

“Pour être tout à fait honnête, je souffre beaucoup du mal des transports et je suis généralement assommé lorsque je dois faire un long trajet en bus. Les gens qui sont avec moi peuvent en attester, en particulier lorsque l’on a fait le trajet entre Alice Springs et Darwin. En fait, tout ce dont j’ai besoin, c’est d’une fenêtre ouverte, un oreiller et un petit quelque chose pour m’aider à m’endormir…”

Ne manquez pas les aventures de Michael sur son sblog, Facebook et Twitter.

 

marieevevallieres

En Europe et ailleurs: Marie-Eve Vallières nous fait partager sa vie, entre Montréal et l’Europe.

“Je n’ai pas beaucoup pris le bus en Europe mais je me souviens d’un trajet dans la campagne suédoise, j’allais à Gothenburg. On était mi-octobre et le feuillage était tout simplement magnifique. J’ai mes endroits préférés en Europe : la Scandinavie, l’Andalousie, la vallée de la Loire et la campagne néerlandaise.”

Allez voir son blog, sa page Facebook et son compte Twitter.

 

clemenssehi

Anekdotique: Blogueur et voyageur en plus d’être bilingue, Clemens Sehi partage avec nous ses histoires de voyages au travers d’anecdotes.

“Une nuit, j’ai pris le bus en Inde pour traverser l’état de Karnataka, soit environ 11h de trajet.
Mais ce bus était tellement vieux, 30 ans au moins – il y avait d’énormes trous dans le sol et tout claquait tout le temps. C’était bondé, des chiens aboyaient, les enfants criaient et je me souviens d’un homme qui m’a parlé à 3h du matin pour me demander ce que je pensais du foot allemand. Une soirée disons, mouvementée. Ça valait bien une anekdote, non ?”

Retrouvez Clemens sur son blog, Facebook et Twitter.

 

sethkugel
Frugal Traveler: Employé au NY Times, Seth Kugel parcourt le monde…avec un budget limité !

“L’un de mes premiers voyages, c’était un trajet de 36h en bus. Je dirais que c’était une aventure plutôt singulière. Je me souviens avoir été assis à côté d’un dealer de feuilles de coca, ce qui est légal en Bolivie…mais en tant qu’Américain, c’était plutôt cocasse comme situation. Imaginez-moi assis à côté d’un homme qui transporte des feuilles de coca dans un bus.
Il m’avait même expliqué comment fonctionnait ce commerce légal et je dois dire que c’était plutôt fascinant. On s’est arrêtés dans plusieurs petites villes, je me souviens de ce lama…ça intriguait les touristes. Il peut se passer tellement de choses quand vous voyagez en bus.”

Allez donc jeter un coup d’œil au blog de Seth and son compte Twitter.

 

garyarndt
Everything Everywhere : Ce qu’aime Gary Arndt, c’est partager sa passion pour la photographie et les voyages en bus.

“Lorsque je suis parti en Égypte, j’ai pris un bus de Louxor pour me rendre à Suez, le long de la mer Rouge. Le bus était dans un tel état que j’ai passé la plus grande partie du temps assis sur une roue de secours. Je n’ai jamais pris la peine de compter les pays dans lesquels j’ai voyagé en bus, mais un c’est un grand nombre, ça je peux vous l’assurer. J’ai toujours préféré prendre le bus, même dans les pays qui possèdent un système ferroviaire développé, parce que c’est tout aussi rapide, mais bien moins cher !”

Vous pouvez suivre les aventures de Gary sur son blog, ainsi que ses comptes Instagram, Facebook et Twitter.

 

friends-on-bus

Hobo Lewis: On a rencontré Lewis par hasard, dans un bus entre Montréal et Ottawa et on a découvert que cela faisait 6 ans qu’il voyageait aux quatre coins du monde. Voici l’une de ses histoires :

“Ouais, je me souviens d’une fois où j’avais pris le bus pour aller de Sydney à Melbourne. C’était un long voyage, à peu près 12h. Pendant tout le trajet, il y avait cet enfant qui n’a pas arrêté de siffler ; il avait le syndrome de Gilles de la Tourette. Il a littéralement sifflé pendant 12h. Le chauffeur de bus lui a demandé à de nombreuses reprises d’arrêter et le gamin disait juste “J’ai le syndrome de Gilles de la Tourette” et il recommençait aussitôt à siffler.”

Allez donc voir le de Lewis.

 

fionawatson

Scribbler in Seville: Fiona Flores nous fait partager sa vision de la vie en Espagne et le côté romantique de Séville.

“Quand je suis partie en Inde il y a quelques années de cela, mes amis et moi avons pris un bus, direction la montagne, vers Himachal Pradesh. Nous sommes restés coincés dans la neige !
On a dû marcher quelques kilomètres avant que l’Armée ne nous retrouve et nous donne des couvertures et de la nourriture. On a ensuite été ramenés à la maison. Le pire, c’est que c’était l’été et que nous portions tous des shorts – la météo était vraiment bizarre et tellement incertaine. C’était une sacrée aventure.”

Vous pouvez suivre les aventures de Fiona sur son blog, Facebook et Twitter.

 

wanderingearl

Wandering Earl: Earl, c’est 12 ans de voyages et de nombreux conseils à offrir.

“J’adore les bus et je dois avouer qu’il y a de nombreux pays dans le monde qui offrent un très bon système. Selon moi, l’Inde possède le réseau de bus le plus large et le moins cher du monde. Mais je dirais que des pays comme le Mexique, l’Argentine et la Thaïlande offrent les meilleurs bus en termes d’efficacité, de confort et de rapport qualité/prix. Voyager dans ces pays-là est toujours une expérience agréable.”

Suivez Earl au bout du monde grâce à son blog ainsi que son compte Twitter et Facebook.

 
andysteves

Andy Steves: Des essentiels à avoir dans son sac à dos en passant par plein d’astuces pour voyager sereinement vers les meilleures destinations en Europe.

“Je voyageais entre Cracovie et Budapest et dans le bus où j’étais, il y avait une hôtesse qui venait nous offrir des snacks et des boissons assez régulièrement. C’était plutôt sympa et du coup maintenant, j’attends avec impatience la prochaine fois où je monterai dans un bus !”

Allez jeter un coup d’œil a son blog son compte Twitter.

 

nicolecameronwears

Traveling Canucks: Cameron Wears nous parle de mariage, de voyages et d’équilibre de vie.

“Un des souvenirs qui me vient en tête, c’est le trajet que nous avons fait entre Louxor et Dahab, en Égypte. De nombreux tour opérateurs nous avait dit qu’il y aurait environ 14h de bus pour rejoindre les 2 villes.
Nous étions mentalement préparés pour 14h de bus pour au final….en faire 22 !”

Retrouvez Cameron et Nicole sur leur blog, Twitter et Facebook.

 

nomadicmatt

Nomadic Matt: Matthew Kepnes nous explique comment quitter la “rat race” et explorer le monde.

“Je ne pense pas qu’il y ait un pays où les voyages en bus soient les meilleurs, tout simplement parce qu’on trouve des bus dans chaque pays du monde. Mais je dois dire qu’en Amérique du Sud, ils ont quelque chose de particulier. Les sièges peuvent devenir des “lits”, on peut avoir des couvertures et de bons repas. Ces bus-là ont vraiment quelque chose de spécial, surtout ceux en Argentine.”

Allez voir son blog, ainsi que sa page Facebook et Twitter.

 

danaudrey

Uncornered Market : Dan et Audrey nous ont dévoilé le secret d’une relation mari et femme durable, le tout après plus de 70 pays visités.

“Je dirais que l’Argentine possède les meilleurs bus. Si vous prenez dans le haut de gamme, vous aurez droit à du champagne, du vin et de la bonne nourriture. Il y a souvent le wifi gratuit aussi. En Chine par contre, on vous conseille de prendre le train si vous le pouvez.”

Suivez Dan et Audrey dans les aventures grâce à Youtube, Facebook ou encore Twitter.

 

leeabbamonte

Lee Abbamonte: La particularité de cet homme ? Être le plus jeune Américain (32 ans) à avoir visité chaque pays dans le monde. Il a visité 318 pays jusqu’à présent.

“J’en ai des souvenirs de voyages en bus…des très bons, des bons et des très mauvais. Mais bon, mieux vaut se concentrer sur les bons souvenirs et ce que je préfère c’est m’asseoir dans un bus et regarder par la fenêtre pour admirer les paysages magnifiques. J’aime beaucoup la Nouvelle-Zélande pour ça.
Tu regardes par la fenêtre, tu t’évades, tu perds la notion du temps…j’adore ça !”

Vous pouvez suivre les aventures de Lee via son blog, ainsi que Facebook et Twitter.

 

lacarmina

La Carmina: à la découverte des sous-cultures et de l’Asie

“Les arrêts que l’on fait lorsque l’on voyage en bus font partie du jeu, et j’y vois toujours un intérêt.
On s’arrête souvent dans des petites villes, dans des petits magasins atypiques. Vous ne verriez pas tout ça si vous ne preniez pas le bus. Quand mon ami et moi avons voyagé de Tokyo à Osaka en bus, nous nous sommes arrêtés dans ce qui semblait être un immeuble banal. Mais en fin de compte, à l’intérieur se trouvait une boulangerie locale réputée pour ses énormes pains melons moelleux. On ne s’attendait pas à ça et je dois dire que c’était plutôt une bonne surprise !”

Les aventures de Carmina sont sur son blog, ainsi que Facebook et Twitter.

 

michaelhodson

GoSeeWrite : Michael Hodson ne prend pas l’avion, mais il voyage aux quatre coins du globe.

“Récemment, j’ai écrit un article, what’s up with the Air Con?, à propos d’un problème que je rencontre tout le temps dans le bus. Dans certains pays, surtout dans ceux où il fait très chaud, c’est soit la climatisation est si forte que tu peux voir ton propre souffle lorsque tu respires, ou bien l’air conditionné est cassé et tu meurs de chaud…”

Allez voir le blog de Michael, GoSeeWrite, ainsi que Twitter et Facebook.

 

irenelane

Greenloons : Irene Lane nous parle de Greenloons, de l’eco tourisme et de ses folles aventures.

“L’année dernière, j’ai voyagé avec mon fils. Nous avons pris le bus en Croatie et je dois dire que c’était plutôt pratique, même si ce n’était pas parfait, c’était une expérience agréable !
La vue était magnifique, surtout lorsque l’on a longé la côte en Dalmatie ; et puis il faut dire qu’avoir le wifi gratuit à bord du bus, c’est plutôt sympa ! En fait, ce à quoi il faut faire attention, c’est lorsque le bus s’arrête pour faire des pauses. Certains vous donneront 20 minutes de pause alors que d’autres seulement 5, et ils ne compteront pas le nombre de personnes avant de repartir. Il n’y a pas vraiment de règles précises donc il est plus prudent de faire attention à chaque fois, auquel cas vous pourriez vous retrouver coincé pour la journée…
Je me souviens d’une fois où le bus venait de démarrer et on a vu cette femme courir sur le parking, un sac de nourriture à la main, perchée sur des talons hauts. Elle criait et faisait des grands signes pour que le chauffeur s’arrête. Ni le chauffeur ni le responsable des billets ne l’ont vue alors on a dû leur dire de s’arrêter car quelqu’un courait après le bus. Elle est montée, a balbutié quelques mots en croate et au lieu de s’excuser, le chauffeur et le responsable des billets se sont regardés, ont ri puis ont repris la route. J’imagine que les chauffeurs en Croatie n’ont pas vraiment de pitié…”

Vous pouvez suivre Irene sur son blog, Twitter et Facebook.

 

abigailking

Inside the Travel Lab: Abigail King nous explique comment elle est passée de la routine à l’écriture et la photographie, le tout en voyageant, évidemment.

“J’étais dans un bus de nuit au Mexique, près de la frontière avec le Guatemala quand soudain des soldats ont fait interruption dans le bus et sont venus chercher le passager assis derrière nous.
C’était assez…épique !”

Suivez les aventures d’Abigail sur son blog, ainsi que Facebook et Twitter.

 

adamgroffman

Travels of Adam: Adam Groffman nous fait partager sa vision du “voyager façon hipster” et de ses péripéties autour du globe.

“Je me rappelle des fois où j’ai pris le bus en Inde. C’est un moyen assez fou mais amusant de traverser le pays. Les bus sont très colorés et les gens sont sympathiques. J’ai fait de nombreux trajets mais le plus mémorable, c’était celui que j’ai fait entre Pondichéry et Mamallapuram, sur la côte sud-est de l’Inde.
Mon ami et moi étions dans le bus la veille du nouvel an. On a beaucoup parlé avec certains locaux pour ensuite aller faire fêter le nouvel an, à minuit !”

Toutes les aventures et voyages d’Adam sont sur son blog, ainsi que Facebook et Twitter.

 

lainie-miro-raising-miro

Raising Miro: Lainie partage avec nous son sentiment sur les voyages ainsi que sur l’éducation de son enfant.

“Miro et moi-même n’avons aucun problème avec les trajets en bus, même ceux qui sont très longs. Ça fait déjà deux fois qu’on fait un trajet de 40h. Je me souviens d’une fois au Guatemala où nous sommes restées coincées 30h dans un bus shuttle à cause d’une tempête. Les routes étaient inondées. Mais bon, au lieu de nous morfondre, on a préféré voir les choses du bon côté. On a décidé d’être maîtres de notre destin et on a observé ce qui se passait autour de nous, on est restées patientes et on a accepté ce qui nous arrivait. Mais d’autres voyageurs ont décidé d’être négatif ; plutôt que de faire comme eux et souffrir, juger ou condamner une situation qu’on ne pouvait pas contrôler, Miro et moi-même avons préféré rester de simples observatrices.”

ayngelinabrogan

Bacon Is Magic : Un an et demi de gastronomie, de prières et d’amour. Voilà la vie d’Ayngelina Brogan.

“Je n’ai jamais vraiment pris l’avion pour aller en Amérique du sud, sauf quelques fois où je suis allée en Colombie, car c’était moins cher que le bus. Mais mon petit secret, je l’ai hérité d’un local avec qui j’étais dans le bus. En fait, la ville de Cajamarca, au Pérou, se trouve au nord et de nombreux sud-américains vont la visiter, mais les touristes s’y rendent peu. Les touristes vont plus dans le sud du pays, mais cette ville-là est coincée dans les montagnes et je peux vous dire qu’on y trouve des petits trésors, comme du chocolat, du fromage, des vues à couper le souffle et des gens adorables.”

 

nomadicsamuel
Nomadic Samuel: Samuel Jeffrey nous en raconte des choses : comment enseigner à l’étranger, ses trajets en bus épiques et…des promenades à dos d’autruche !?

“Je pourrais vous raconter une mésaventure, mais au lieu de ça je vais rester dans quelque chose de positif. J’ai rencontré certains de mes amis les plus proches lorsque je voyageais en Amérique du Sud ; d’ailleurs, on reste en contact et on se revoit lors de trajets communs. La plupart des trajets en bus duraient 24h ou plus et c’est l’occasion rêvée d’apprendre à connaître votre voisin. Ce que je vous conseille, c’est de garder un esprit ouvert. Qui sait, peut-être que votre compagnon de bus deviendra l’un de vos amis…?”

Vous pouvez suivre Samuel sur son blog, Facebook et Twitter.

Vous avez une histoire à nous raconter ?

Vous avez une histoire d’un voyage en bus qui mérite d’être racontée ? On adorerait l’entendre !
Envoyez-nous un email à pr@busbud.com et peut-être que vous serez le prochain à faire une apparition sur notre blog !